Déjà ordinaire

Même au siècle dernier, un citoyen ordinaire pouvait facilement s’installer dans la cour d’un paysan sans craindre pour sa vie. Les villageois avaient peur de tuer l'intrus par crainte superstitieuse de semer le trouble chez eux.

Apparence, description d'un serpent ordinaire

Le reptile appartient à la famille des déjà distinctifs, se différenciant de ses amis du royaume serpentin avec des "oreilles" jaunes - des marques symétriques sur la tête (plus près du cou). Les taches sont citron, orange, blanc sale ou complètement invisible.

La taille de l'individu moyen ne dépasse pas 1 m, mais on trouve également des échantillons plus solides (1,5 à 2 m chacun). Les mâles sont beaucoup plus petits que les femelles. La tête du serpent est visiblement séparée du cou et le corps est 3 à 5 fois plus long que la queue.

Le dessus du corps du serpent peut être peint en gris foncé, brun ou olive, dilué avec un motif foncé en "damier". Abdomen - gris clair ou blanc sale, avec une bande longitudinale sombre au centre. Chez certains individus, cette bande occupe tout le côté inférieur. Parmi les serpents, il y a des albinos et des mélanistes.

Similitude Viper

C'est intéressant!Un serpent venimeux a peu en commun avec une vipère empoisonnée: lieux de détente privilégiés (forêt, étangs, pelouses) et le désir d'éviter les collisions avec les humains.

Certes, la vipère conserve moins souvent la maîtrise de soi et attaque une personne lors du premier mouvement imprudent.

Les différences entre les reptiles sont beaucoup plus grandes:

  • il est plus long, plus fin qu'une vipère et présente une transition plus douce du corps à la queue;
  • des taches jaunes se détachent sur la tête du serpent et une bande en zigzag s'étend le long du dos de la vipère;
  • le serpent a une tête ovale légèrement ovoïde, tandis que la vipère a une tête triangulaire et ressemble à une lance;
  • les serpents n'ont pas de dents toxiques;
  • les élèves ont des élèves verticaux ou ronds (semblables aux élèves félins) et les élèves ont des élèves transversaux comme des bâtons;
  • les serpents mangent les grenouilles et les vipères préfèrent les souris.

En fait, il y a beaucoup plus de différences (par exemple, sous la forme d'écailles et de boucliers), mais l'amateur n'a pas besoin de cette connaissance. Vous ne regarderez pas la balance lorsque vous êtes menacé par une attaque de serpent?

Habitat, habitat

Dans les latitudes septentrionales, le serpent commun se rencontre depuis la Carélie et la Suède jusqu'au cercle polaire arctique, au sud de la côte nord de l'Afrique (jusqu'au Sahara). La frontière occidentale de la chaîne traverse les îles britanniques et la péninsule ibérique, tandis que la frontière orientale englobe le centre de la Mongolie et la Transbaikalie.

Les serpents s’adaptent à n’importe quel paysage, même créé par l’homme. L’important est qu’un étang avec de l’eau stagnante ou à faible débit se trouve à proximité.

Ces serpents vivent dans un pré, une forêt, une plaine inondable, une steppe, un marais, dans les montagnes, dans des jardins, dans des friches urbaines et dans des parcs forestiers.. S'installant en ville, les serpents se retrouvent souvent sous les roues, car ils aiment se prélasser sur l'asphalte. C’est la principale raison du déclin de la population de serpents dans les zones à forte densité de population, bien qu’à l’échelle mondiale, le nombre d’espèces ne soit pas préoccupant.

Durée et style de vie

Il vit déjà beaucoup, de 19 à 23 ans, et la condition principale de sa longue vie est l’eau, qui est à l’origine du nom scientifique de l’espèce - natrix (du latin natans traduit par «nageur»).

C'est intéressant!Ils boivent et nagent beaucoup, faisant des nages lointaines sans but précis. Leur itinéraire longe généralement la côte, bien que des individus aient été vus en pleine mer et au centre d’immenses lacs (à des dizaines de kilomètres de la terre).

Il bouge comme tous les serpents dans l'eau, soulevant son cou verticalement et courbant son corps et sa queue dans un plan horizontal en forme de vague. Pendant la chasse, il plonge profondément, tout en se reposant, il s’allonge au fond ou s’enroule autour d’un obstacle sous-marin.

À la recherche de proies le matin / le soir, bien que le pic d'activité tombe le jour. Par temps clair, un homme ordinaire expose les côtés au soleil sur une souche, une pierre, un monticule, un tronc tombé ou toute autre élévation convenable. La nuit, se glisse dans un abri - vides de racines tordues, grappes de pierres ou de trous.

Ennemis d'un serpent ordinaire

Si le serpent ne se cache pas avant le coucher du soleil, il se refroidira rapidement et ne pourra pas fuir rapidement ses ennemis naturels, parmi lesquels figurent:

  • mammifères prédateurs, y compris le renard, le chien viverrin, la belette et le hérisson;
  • 40 espèces de grands oiseaux (par exemple, les cigognes et les hérons);
  • les rongeurs, y compris les rats;
  • les amphibiens tels que les grenouilles et les crapauds;
  • truite (mangeant jeune);
  • coléoptères et fourmis (détruire les œufs).

En essayant d'attraper la peur sur l'ennemi, en sifflant et en serrant la région du cou (en prétendant être un serpent venimeux), le corps se plie en zigzag et secoue nerveusement le bout de la queue. La deuxième option est de fuir.

C'est intéressant! Une fois entre les griffes d'un prédateur ou des mains humaines, le reptile fait semblant d'être mort ou éclabousse avec une substance puante sécrétée par les glandes cloacales.

Les Uzi sont constamment confrontés à une pénurie d'abris fiables. C'est pourquoi ils aiment utiliser les fruits de l'activité humaine, des maisons d'habitation, des poulaillers, des bains, des caves, des ponts, des hangars, des tas de compost et des décharges.

Régime alimentaire - ce que l'ordinaire mange

Les préférences gastronomiques du serpent sont assez uniformes - ce sont des grenouilles et du poisson. Périodiquement, il inclut dans son alimentation et d'autres proies de taille convenable. Cela peut être:

  • les tritons;
  • les crapauds;
  • des lézards;
  • poussins (sortis du nid);
  • rats d'eau nouveau-nés;
  • les insectes et leurs larves.

Les serpents dédaignent les charognes et ne mangent pas de plantes, mais ils boivent facilement du lait, une fois dans le terrarium.

Lorsqu'elle chasse le poisson, elle utilise déjà des tactiques d'attentisme et attrape la victime avec un mouvement ultra-rapide lorsqu'elle nage suffisamment près. Les grenouilles poursuivent déjà activement leurs activités sur terre, mais elles n’essaient même pas de rebondir à une distance de sécurité, ne voyant pas un danger mortel pour le serpent.

Un plat de poisson est avalé sans aucun problème, mais le fait de manger une grenouille s’étire généralement pendant plusieurs heures, puisqu’il n’est pas toujours possible de le capturer directement par la tête. Comme les autres serpents, il sait déjà s’étirer la gorge, mais la grenouille angulaire n’est pas pressée de pénétrer dans l’estomac et sort parfois de la bouche du souper. Mais le bourreau n'est pas prêt à lâcher la victime et l'attrape à nouveau pour continuer le repas.

Après un dîner copieux, il n’ya pas de nourriture pendant au moins cinq jours et, si nécessaire, pendant plusieurs mois.

C'est intéressant! Il existe un cas connu de grève de la faim forcée d’une durée de 10 mois. Cet essai lui a été soumis par un naturaliste allemand qui n'a pas nourri le sujet de juin à avril. La première alimentation du serpent après une grève de la faim a eu lieu sans déviation du tube digestif.

Élevage de serpents

La puberté se produit dans 3-4 ans. La saison des amours dure d'avril à mai et la ponte a lieu en juillet-août.. Les périodes de parade nuptiale dans les différentes régions peuvent ne pas coïncider, mais elles commencent toujours à la fin de la première mue saisonnière (cela change généralement la peau en capturant et en digérant la première proie). Des cas d'accouplement d'automne ont été enregistrés, puis la femelle pond ses œufs après avoir hiverné.

Le rapport sexuel est précédé par l’entrelacement de plusieurs serpents (femelles et de nombreux mâles) en une «boule de mariage», ce qui a pour résultat la ponte d’œufs coriaces d’un montant allant de quelques cent à cent (voire plus).

C'est intéressant!S'il n'y a pas assez d'endroits isolés dans l'habitat, les femelles créent un dépôt collectif d'œufs. Des témoins oculaires ont raconté comment, une fois, ils ont trouvé une couvée de 1 200 œufs dans une clairière forestière (sous la vieille porte).

La maçonnerie doit être protégée du dessèchement et du froid, pour lequel le serpent recherche un "incubateur" humide et chaud, qui devient souvent un tas de feuillage, une épaisse couche de mousse ou une souche pourrie.

Après avoir pondu, la femelle n'incube pas la progéniture, ce qui la laisse à la merci du destin. Après 5 à 8 semaines, de petits serpents de 11 à 15 cm de long apparaissent dès la naissance, soucieux de trouver un lieu d'hivernage.

Tous les cerfs-volants ne parviennent pas à se nourrir jusqu'au froid, mais même les enfants affamés atteignent la chaleur du printemps, à moins qu'ils ne se développent un peu plus lentement que leurs frères et sœurs bien nourris.

Contenu d'une maison ordinaire

Les serpents supportent remarquablement la captivité, sont facilement apprivoisés et ont un contenu peu exigeant. Ils ont besoin d’un terrarium de type horizontal (50 * 40 * 40 cm) avec l’équipement suivant:

  • un thermocouple / thermocover pour le chauffage (+ 30 + 33 degrés dans un coin chaud);
  • gravier, papier ou noix de coco pour le substrat;
  • abri dans un coin chaud (pour maintenir l'humidité, il est placé dans une cuvette avec une sphaigne);
  • abri dans un coin froid (sec);
  • un grand réservoir d'eau pour que le serpent y nage, mordille pendant la mue et ne désaltère pas seulement la soif;
  • Lampe UV pour la lumière du jour.

Aux beaux jours, l'éclairage supplémentaire du terrarium n'est pas nécessaire. Une fois par jour, il est arrosé d'eau tiède afin que la sphaigne reste toujours humide. Le régime maison des serpents se compose de petits poissons et de grenouilles: il est souhaitable que la proie montre des signes de vie, sinon l'animal peut refuser de la nourriture.

C'est intéressant!Parfois, les collations sont habituées aux aliments décongelés. Ils les nourrissent déjà 1 à 2 fois par semaine, gros reptiles - encore moins souvent. Une fois par mois, les pansements minéraux sont mélangés à la nourriture et donnent de l'eau minérale au lieu de l'eau ordinaire. L'eau dans le buveur est changée tous les jours.

Si vous le souhaitez, le serpent est mis en veille prolongée, pour laquelle, à l’automne, le temps d’éclairage / de chauffage est réduit de 12 à 4 heures. Une fois que vous aurez réduit la température du terrarium à + 10 + 12 ° C et que vous aurez cessé de l’allumer, le serpent tombera en veille prolongée (jusqu’à 2 mois). Le rêve simulé par vous aura un effet bénéfique sur le corps d'un animal de compagnie reposé.

Laissez Vos Commentaires